Unlimited Plugins, WordPress themes, videos & courses! Unlimited asset downloads! From $16.50/m
Advertisement
  1. Code
  2. WordPress

Créer un CRM simple dans WordPress: Création d'un type de poste personnalisé.

by
Read Time:6 minsLanguages:
This post is part of a series called Create a Simple CRM in WordPress.
Create a Simple CRM in WordPress: Creating Custom Fields

French (Français) translation by Christophe Thomas (you can also view the original English article)

Si vous êtes un designer, un développeur ou un propriétaire d'entreprise indépendant, vous savez à quel point il est difficile de conserver un système centralisé de données de prospects. Une fois que vous avez accompli cela, il est parfois difficile de garder ces données à jour - enregistrer les appels que vous avez passés avec le prospect, les courriels que vous avez envoyés, et ainsi de suite.

Plus précisément, nous explorerons la possibilité d'enregistrer un type de message personnalisé, de créer des champs de messages personnalisés, d'afficher des champs de messages personnalisés dans l'interface d'administration WordPress, de rechercher nos données de champs personnalisés et de transformer l'interface WordPress Administration en une interface CRM légère.

Pourquoi ne pas utiliser un Plugin CRM (ou un système CRM ?)

Bien qu'il existe des plugins WordPress CRM gratuits et haut de gamme (tels que WP-CRM) et des services CRM tiers (tels que Salesforce ou Highrise), ils sont soit trop complexes pour être utilisés rapidement, soit dotés de fonctionnalités qui peuvent ne pas être idéales pour notre workflow particulier.

En faisant tourner notre propre solution, nous pouvons construire une solution légère et simple, qui pourrait être étendue à l'avenir en fonction de vos besoins spécifiques. De plus, nous apprendrons à utiliser certaines fonctions de l’API de WordPress.

Création du Plugin CRM

Pour cette série, nous allons créer un plugin pour WordPress et étendre ses fonctionnalités par le biais de chaque partie de cette série.

Le code source sera fourni dans son intégralité à la fin de chaque article, mais avant cela, nous allons créer le plugin étape par étape.

Tout d’abord, dans votre installation locale de WordPress, créez un répertoire dans wp-content/plugins appelé tuts-crm. De là, nous allons commencer à ajouter notre code source.

L’en-tête de Plugin

Créez un fichier appelé tuts-crm.php, en insérant le code suivant :

Comme vous le verrez, c’est juste un commentaire PHP. Cependant, WordPress scanne cela pour comprendre :

  • le nom du plugin,
  • l’auteur du plugin,
  • la description de ce que fait le plugin

Dans le tableau de bord WordPress, activer votre nouveau plugin en allant dans « Plugins » > « Plugins installés » et puis en cliquant sur « activer » à côté du plugin CRM :

Mise en place de notre classe de Plugin

Avec n’importe quel site web de WordPress ayant n’importe quel nombre possible de combinaison de plugins, il est possible qu’un nom de fonction nous choisissons d’utiliser (tels que crm()) est en conflit avec un autre plugin qui utiliserai le même.

La plupart des plugins contourne ce problème en utilisant un contrôle function_exists() :

Bien que cela empêche votre site WordPress de s'interrompre, votre plugin ne fonctionne pas en cas de conflit.

Une autre approche orientée objet consiste à encapsuler vos fonctions dans une classe orientée objet. Allons-y et faisons cela en ajoutant ce qui suit sous le commentaire d’en-tête plugin :

Cela crée notre classe PHP, ainsi que d’une construction, qui est appelée lorsque nous atteignons la ligne $wpTutsCRM = new WPTutsCRM ;

Inscription de notre Type de message personnalisé (Custom Post Type)

Ensuite, nous devons enregistrer un Type de message personnalisé(Custom Post Type), qui permet de stocker chaque contact dans notre système CRM.

Du Codex :

WordPress peut organiser et afficher beaucoup de différents types de contenu. Un seul élément d'un tel contenu est généralement appelé un message, bien que le message soit aussi un type de message spécifique. En interne, tous les types de message sont stockées au même endroit, dans la table wp_posts, mais sont différenciés par une colonne appelée post_type.

WordPress 3.0 vous donne la possibilité d’ajouter vos propres types de message personnalisés et de les utiliser de différentes manières.

Pages et Posts sont deux Types communs de Post WordPress. Nous pouvons étendre la fonctionnalité de WordPress en ajoutant notre propre Custom Post Type. Faisons-le en inscrivant une action à notre constructeur de Plugin :

Cela indique à WordPress d'exécuter la fonction  register_custom_post_type à l’intérieur de notre classe, lorsque notre plugin est initialisé.

Ensuite, ajoutez la fonction register_custom_post_type :

Cela inscrit un Custom Post Type appelé contact. register_post_type accepte le tableau d'arguments suivant:

Clé Description
étiquettes (labels) Un tableau d’étiquettes décrivant ce Type de poste (post type). Ils sont utilisés au sein de l’Administration de WordPress.
has_archive Permet d'accéder aux archives sur le site web frontend.
public Si le Type de message devrait être disponible dans le site web de l’Administration de WordPress et frontend.
publicly_queryable Si ce Type de message personnalisé peut être interrogé sur le site web frontend.
capability_type Utilisé pour définir les fonctionnalités, que l’utilisateur doit posséder afin d’ajouter, de modifier et de supprimer des messages pour ce Type de poste. Cela pourrait être une capacité existante (par exemple le post)
menu_icon L’URL de l’image d’icône de menu, ou une classe dashicons-class (3,8 ou supérieur). Utilisé dans l’Administration de WordPress.
menu_position Un nombre indiquant où, dans le menu d’Administration de WordPress afficher cet élément. Un nombre inférieur signifie qu'il apparaît plus tôt.
query_var Définit le query_var pour ce type de poste. Par défaut, le nom du Custom Post Type.
show_in_menu Si vous souhaitez afficher ce Type de message personnalisé (Custom post type) dans le menu d’Administration de WordPress.
show_ui S’il faut générer une interface utilisateur dans l’Administration de WordPress pour permettre l’ajout, la modification et la suppression de messages pour ce Type de message personnalisé (Custom post type).
supports Un tableau détaillant les champs disponibles pour ce Type de message personnalisé (custom post type). Les exemples incluent le titre title, éditeur editor, extrait excerpt et attributs de la page page-attributes

Enregistrez votre plugin et ensuite visualiser votre tableau de bord WordPress. Vous devriez voir une nouvelle entrée de menu appelée Contacts :

Cliquez sur cette entrée, et vous devriez voir une interface familière comme celle que vous utilisez pour gérer les messages (posts) et les Pages :

Allons-y et ajoutons notre premier contact. Cliquez sur « Nouveau » et puis mettre « Joe Bloggs » dans le champ « Titre », avant de cliquer sur « Publier ».

Enfin, il faut vérifier que le Type de message personnalisé est enregistré. Cliquez sur « Contacts » dans le menu d’administration de WordPress, et vous devriez voir notre nouveau contact :

Jusqu'à la prochaine fois...

Dans le prochain article, nous allons ajouter des champs personnalisés à notre Contact Custom Post Type, nous permettant de stocker plus d’informations sur nos clients et prospects.

Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.