Advertisement
  1. Code
  2. WordPress

Débuter avec WordPress : Installer WordPress manuellement

Scroll to top
Read Time: 12 min
This post is part of a series called Beginning With WordPress.
Beginning With WordPress: Getting Started With Self-Hosted WordPress
Beginning With WordPress: First Steps With Your New Website

French (Français) translation by Henri Lotin (you can also view the original English article)

Donc, vous y êtes - assis à regarder un couple d'emails : l'un avec les clés de votre nom de domaine, l'autre avec les clés de votre site web, et maintenant vous allez devoir obtenir votre acte et réellement mettre WordPress sur votre site, mais vous ne savez pas vraiment où aller ensuite.

Eh bien, vous avez deux options :

  1. Vous pouvez utiliser un programme d'installation automatique (généralement fourni par votre hébergeur, quelque chose comme Fantastico, Softaculous ou Installatron).
  2. Vous pouvez l'installer vous-même.

Maintenant, parce que cette série porte vraiment sur le sujet d'aller sous le capot de ce que nous faisons, concentrons-nous sur une installation manuelle complète.

Restez avec moi, ce n'est pas trop difficile si vous suivez les instructions méthodiquement.


Avant de commencer

Vous aurez besoin :

  • De vous connectez à votre panneau de contrôle d'hébergement, avec les informations d'identification.
  • Des informations d'identification FTP (très probablement les mêmes que celles du panneau de commande, toutes ces infos devraient être dans le courriel de bienvenue que nous avons mentionné dans le premier paragraphe!)
  • D'un client FTP (logiciel)

Voici un aperçu de la procédure, par laquelle nous allons passer :

  1. Installation de vos outils
  2. Téléchargement et décompression des fichiers de WordPress (WP)
  3. Réglage de votre base de données MySQL
  4. Envoi des fichiers de WP sur votre serveur
  5. Connexion de votre base de données à WP
  6. Exécution de script d'installation.
  7. Nommage de votre site et création de l'utilisateur de votre site.

1. Mise en place de vos outils

Parce que nous allons nous connecter directement à notre espace de fichier sur le serveur, nous devons accéder à une interface facile à utiliser entre notre ordinateur et notre serveur.

Le genre de logiciel qui fournit cette interface est appelé client FTP* qui est un logiciel pas exactement comme l'explorateur Windows ou le Finder du Mac, mais au lieu d'accéder à votre système de fichiers local, il fait un pont entre vos fichiers locaux et votre télécommande fichiers (système de fichiers hébergement web) donc vous êtes en mesure de copier des fichiers sur votre ordinateur local - votre ordinateur portable ou bureau - vers votre machine distante - le serveur web.

Comme avec tous les logiciels, il existe un grand nombre de clients FTP différents et comme vous devenez confiant et voulez commencer à explorer d'autres options vous pouvez demandez autour de vous et voir ce que les gens utilisent. Pour les besoins de cet exercice, je suggère que vous vous procuriez une copie du client FileZilla, un outil gratuit, plateforme agnostique qui va vous aider à démarrer.

Une fois que vous avez posé la main sur la bonne version pour votre installation (Linux, Mac, PC, etc.), ouvrez l'application et ensuite ouvrez la fenêtre Gestionnaire de Site (raccourci = CMD/CTRL + S ou cliquez sur l'icône de petits sites dans le coin haut gauche de votre écran Site_manager )

Prendre les données que vous avez reçu de votre hôte, remplir les sections suivantes :

  • Hôte :
  • Utilisateur :
  • Mot de passe :

Réglez votre client FTP de cette façon signifie que vous n'aurez plus à retenir vos informations d'identification à l'avenir et pouvez revenir à tout moment, mais si vous voulez juste vous connecter rapidement vous pouvez ajouter vos informations d'identification via les boîtes de connexion rapide en haut de FileZilla et commencer à peu près immédiatement.

Si vous voulez plus de sécurité sur votre connexion - ce que je recommande - choisissez TLS explicite au lieu de FTP dans l'option Encryption, vous serez invité à autoriser un accès de certificat de sécurité la première fois que vous le faites - autoriser la connexion et vous êtes lancés.

Filezillasetup_1Filezillasetup_1Filezillasetup_1

Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez alors cliquer l'onglet Avancé et dans la section « répertoire distant par défaut » : entrez le lien vers votre dossier de départ (généralement /public_html) - ce n'est pas impératif mais cela signifie que chaque fois que vous ouvrez votre client FTP il s'ouvrira automatiquement dans votre répertoire racine principal sur votre serveur distant, lieu de résidence de votre installation WordPress.

Filezillasetup_2Filezillasetup_2Filezillasetup_2

Pour l'instant, laissez cet écran ouvert, mais ne Connectez pas, nous avons un certain nombre d'autres choses à faire en premier...

*FTP = File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers)


2. Téléchargement et décompression de WordPress

Dans votre navigateur, accédez à http://wordpress.org et téléchargez la dernière version de WordPress, enregistrez le fichier zip sur votre bureau. Puis décompresser/dézipez ce fichier qui mettra un répertoire appelé « wordpress » sur votre bureau ou dans le répertoire dans lequel vous l'avez téléchargé.

Laisser ce répertoire là, nous allons y revenir dans quelques instants, aussi, ensuite nous devons préparer la base de données.


3. Mise en place de la base de données

Cette partie est l'entrée dans un nouveau territoire et peut être un peu intimidante, mais accrochez-vous, au moment où vous arriverez à la fin vous feliciterez et direz à vos amis que vous avez peaufiné MySQL et son déclenchement avec vos compétences de nerd.

Dans cet exemple, nous utilisons les outils dans notre panneau de contrôle (dans ce cas cPanel, une interface d'hébergement assez populaire), mais les principes sont les mêmes que vous soyez sur cPanel ou Plesk ou n'importe quelle autre interface d'hébergement web personnalisée, suivez-moi ici et puis si votre panneau de contrôle semble différent, consultez la documentation de votre hôte quant à la façon de gérer cette partie suivante et continuer d'avancer à l'aide de leurs outils. Les principes seront les mêmes même si le processus ne l'est pas.

  1. Ouvrez votre navigateur et ouvrez une session dans le panneau de configuration pour votre hébergement (par exemple les http://mydomain.com/cpanel)
  2. Pour créer la base de données et la mettre en place, nous allons utiliser l'Assistant de base de données MySQL qui nous mènera à travers tous les trois processus nécessaires :
    1. Créez votre base de données
    2. Créez un utilisateur de base de données et affectez cet utilisateur à votre base de données
    3. Enfin, donnez les pleins privilèges à cet utilisateur de base de données sur la BDD
cPanel_1cPanel_1cPanel_1

1. Créer la base de données

Vous pouvez l'appeler comme vous le voulez... mais prenez note du nom de votre BDD, vous en aurez besoin plus tard.

cPanel_5cPanel_5cPanel_5

2. Créer l'utilisateur de base de données et lui attribuer un mot de passe solide

Vous pouvez également nommer l'utilisateur comme vous le voulez. Notez le nom de votre utilisateur de base de données ainsi que le nom de base de données et le mot de passe. J'ai tendance à utiliser le générateur de mot de passe et de faire un mot de passe vraiment solide. Mais copiez-le dans un endroit sûr et notez-le soigneusement, vous allez en avoir besoin bientôt et vous avez besoin que ce soit correct.

cPanel_3cPanel_3cPanel_3

3. Attribuer tous les privilèges à votre utilisateur de base de données

Cette partie permet à votre utilisateurs et par extension à WordPress d'interagir avec la base de données.

cPanel_2cPanel_2cPanel_2

OK, nous sommes presque prêts à passer à l'étape suivante...


4. Téléchargement de vos fichiers sur le serveur

Il est maintenant temps de retourner à Filezilla ou votre client FTP et vous connecter à votre serveur - Appuyez sur Connect et l'application fera apparaître une fenêtre qui ressemble à ceci :

FileZilla_1FileZilla_1FileZilla_1

Il y a un certain nombre de panneaux dans cette fenêtre et commençant par le haut, il y a...

  1. Le volet connexion au serveur qui affiche toutes les commandes et réponses que vous envoyez/recevez sur le serveur.
  2. Sur la ligne suivante, il y a deux panneaux indiquant quels répertoires sont actuellement sélectionnés, dans le volet de gauche, nous voyons que les répertoires de la machine locale (votre ordinateur) et dans celui de droite, les répertoires de l'ordinateur distant (le serveur)
  3. Puis, il y a les deux panneaux illustrant le contenu des répertoires actuellement sélectionnés.
  4. Enfin la file d'attente des fichiers en train d'être envoyés/reçus entre les ordinateurs locaux et distants (vides jusqu'à ce que nous commencions le transfert de fichiers).

Maintenant que vous êtes un peu familier avec ce que vous voyez, vous devez vous assurer que le répertoire sélectionné sur le côté local est le dossier « wordpress » que nous avons téléchargé et décompressé au début de cette étape.

Vous devez également vous assurer que le répertoire distant sélectionné est le répertoire dans lequel vous envisagez de mettre WordPress. Dans mon cas ci-dessus, nous utilisons un sous-domaine, donc je le mets dans un sous-dossier appelé testsite. Pour la plupart des installations, vous le mettrez généralement dans le répertoire du serveur racine (communément appelé public_html ou www).

Lorsque ces répertoires sont corrects, sélectionnez tous les fichiers sur la gauche et faites-les glisser dans le volet de droite, FileZilla ou votre client FTP va ensuite commencer à copier les fichiers de votre ordinateur local sur le serveur.

FileZilla_3FileZilla_3FileZilla_3

Soyez patient. Le temps de transfert des fichiers dépendra de la vitesse de votre connexion.

Quand c'est fait, vous verrez que la file d'attente est vide, vous devriez voir que tous les fichiers sont transférés avec succès, et si vous cliquez avec le bouton droit sur le volet distant et sélectionnez actualiser vous devriez voir le volet rafraîchir avec un miroir des noms de fichiers dans les deux volets (il peut y avoir des fichiers supplémentaires sur le serveur distant, selon ce que votre hôte a installé dans votre nouvel espace de serveur par défaut , dans mon exemple, vous verrez un répertoire cgi-bin. Ignorez-le, il ne va pas affecter votre installation de WordPress.

FileZilla_2FileZilla_2FileZilla_2

OK, nous y sommes presque !

Pour rappel, nous avons installé un client FTP pour que vous puissiez mettre WordPress sur votre serveur, nous avons mis en place votre base de données pour la connecter à WordPress, téléchargé WordPress, décompressé et téléchargé les fichiers de WordPress sur votre serveur. La chose suivante à faire est de dire à WordPress où se trouve votre base de données, donc ayez vos informations d'identification de la base de données nouvellement créée prêtes.


5. Connexion de WordPress à votre base de données MySQL

Ouvrez votre navigateur et accédez à votre nouveau domaine, vous devriez alors voir le message suivant s'afficher sur votre écran.

« Il semble ne pas avoir un fichier wp-config.php. J'en ai besoin avant que nous puissions commencer. » C'est bon, cela signifie que WordPress est installé et que nous sommes prêts à vous connecter à notre base de données.

WordPress_ErrorWordPress_ErrorWordPress_Error

Cliquez sur le bouton « Créer un fichier de Configuration » qui ouvrira une page vous demandant d'être munis de vos informations d'identification de base de données.

WordPress_Setup_Configuration_File_2WordPress_Setup_Configuration_File_2WordPress_Setup_Configuration_File_2

Lorsque vous êtes prêt, appuyez sur « Allons-y ! »

Allez-y et remplissez le formulaire avec vos informations d'identification de base de données.

WordPress_Setup_Configuration_File_1WordPress_Setup_Configuration_File_1WordPress_Setup_Configuration_File_1

L'hôte de la base de données est plus souvent la valeur par défaut « localhost » donc laissez-le tel quel. Toutefois, il peut y avoir certaines occasions quand votre hébergeur donné un nom différent à leur hôte de BDD, si cette étape ne réussit pas et que vous avez vérifié votre nom de bd, utilisateur et mot de passe, vérifiez les détails de votre hébergement, ou directement avec votre hôte quant à ce que votre hôte BDD doit être.

Le préfixe de table, par défaut sera wp_ et c'est considéré comme une bonne pratique de changer cela en quelque chose d'autre comme une mesure de sécurité. Vous pouvez le modifier en n'importe quoi, et vous pouvez voir dans l'image que je l'ai changé pour xprt_ (terminez-le avec un trait de soulignement juste pour garder une séparation entre le préfixe de table et le nom de la table).

Quand vous avez tous vos champs de formulaire complétés, cliquez sur Envoyer pour passer à l'étape suivante.


6. Nommage de votre site et création de l'utilisateur du site

Une fois que vous cliquez sur Envoyer, vous devriez être capable de voir l'écran de bienvenue et un formulaire à remplir dans lequel vous nommez votre nouveau site et remplissez quelques détails importants en ce qui concerne les informations d'identification de l'utilisateur de votre site.

Vous pouvez le voir ci-dessous, j'ai appelé mon site « Mon nouveau site Web » et créé un utilisateur appelé « myname ». J'ai mis une adresse e-mail, et enfin, j'ai décoché la case de la vie privée afin de décourager Google d'indexer mon site jusqu'à ce que je sois prêt.

Aucun sens pour que Google ou d'autres moteurs de recherche récurent mon site quand il n'y a aucun contenu, n'est-ce pas ? Nous allons reporter cela à quand je suis prêt pour que le grand public soit informé, aussi bien.

WordPress_Installation_2WordPress_Installation_2WordPress_Installation_2

L'étape suivante est de cliquer sur le bouton Installer qui va construire les tables de base de données dans notre base de données et remplir notre site avec du contenu temporaire.

Là vous l'avez - vous devriez maintenant être en mesure de voir le message « Succès ! » message et une invitation à vous connecter.

WordPress_Installation_1WordPress_Installation_1WordPress_Installation_1

Appuyez sur le bouton Connexion pour afficher le formulaire de connexion.

Log_In

Vous pouvez maintenant vous connecter pour jeter un oeil à votre tableau de bord (nous allons en voir plus la prochaine fois) ou cliquer sur"⟵ retour à [nom de votre site]" pour voir votre nouveau site ! Cela ressemblera probablement à quelque chose comme ça...

new_sitenew_sitenew_site

Félicitations ! Vous gérez maintenant une installation flambant neuve WordPress de votre propre chef !


Conclusion

WordPress est célèbre pour son installation en 5 minutes. Bien qu'il soit raisonnablement sûr d'affirmer que cela prend 5 minutes ou moins pour avoir le site installé une fois que vous avez les fichiers au bon endroit et que la base de données fonctionne, il y a quelques étapes, qui font que la première fois mettra un peu plus long que les suivantes.

Avoir une compréhension du processus plutôt que de laisser simplement un script d'auto installation faire le job rendra le futur « bricolage sous le capot » plus rapide et beaucoup moins intimidant.

Cette installation technique par petites étapes est un excellent endroit pour commencer à se familiariser avec certains des aspects plus techniques de votre installation WordPress.

Félicitations et bienvenue dans la communauté d'utilisateurs de WordPress, nous sommes heureux que vous nous ayez rejoints !

Ressources supplémentaires

Si vous débutez en développement WordPress, alors soyez sûr de verifier les outils dont nous disposons sur l'Installation de thème WordPress dans Envato Studio.

Advertisement
Did you find this post useful?
Want a weekly email summary?
Subscribe below and we’ll send you a weekly email summary of all new Code tutorials. Never miss out on learning about the next big thing.
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.